Guide sur la ville de Lyon
Première visite de Lyon, que visiter, que faire ?

Première visite de Lyon, que visiter, que faire ?

Lyon, au confluent du Rhône et de la Saône, est un carrefour au nord de la Vallée du Rhône, proche des Alpes et du Massif Central. Capitale des Gaules, elle est longtemps considérée comme la capitale des soyeux qui ont laissé la place à la chimie. 2000 ans d’histoire permettent à cette ville classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO de conserver un riche patrimoine.

La Cité des 3 collines

La cité lyonnaise est dominée par trois collines : celle de Fourvière, la colline qui prie, s’enrichit de la basilique de Fourvière. La seconde colline, la Croix Rousse est la colline qui travaille : là vivaient les canuts. Quant à la troisième, c’est la colline de la Duchère.

La basilique de Fourvière

L’archevêque de Lyon, primat des Gaules, siège à Fourvière. Commencée en 1872, cette basilique est un des fleurons de Lyon. Sa Vierge en bronze dorée domine la cité. Le 8 décembre 1851, jour de son inauguration, un orage empêche l’illumination du nouveau clocher. Les Lyonnais déposent alors sur leurs fenêtres des bougies allumées. Ainsi est née la Fête des Lumières.

Les ruines gallo romaines

En contrebas de la basilique s’étalent des ruines de l’époque romaine et le musée gallo romain qui comme le théâtre antique rappellent le prestige de Lugdunum.

Le vieux Lyon et ses traboules

Entre Fourvière et la Saône s’étend le Vieux Lyon, coeur de la cité. Haut lieu du Christianisme, le vieux Lyon compte de nombreuses églises : la cathédrale Saint-Jean, les églises Saint-Jean, Sainte-Croix, Saint-Paul… Ruelles médiévales, immeubles Renaissance, hôtels particuliers ravissent les visiteurs.

Le Palais des Rois rappelle que cette ville fut le domaine des financiers et des commerçants. Il faut voir les traboules, nées du manque de place. Ces passages intérieurs furent aménagés à l’intérieur des bâtiments dans les quartiers Saint-Jean, Saint-Paul… N’oubliez pas de faire étape place Bellcour, l’une des plus grandes places piétonnes d’Europe où siège la statue équestre de Louis XIV.

Lors d’une seconde fois, visitez le musée des Frères Lumière, celui de la soierie et des canuts ou celui de Guignol. Souvenez-vous que Lyon fut la ville qui jugea Barbie. Faites étape au Centre d’Histoire, de la Résistance et de la Déportation.

Laisser un commentaire